JägerBomb

La bombe de jager, ça ne va pas vous faire du bien ! 😛

Recette du JägerBomb :

Ingrédients :

  • jägermeister
  • redbull

Étapes :

  1. préparer un shooter de jägermeister
  2. avoir un verre pouvant accueillir un shooter
  3. remplir le verre de redbull
  4. positionner le verre à shooter (remplis de jägermeister) dans le grand verre (remplis de redbull)
  5. c’est fini !

Caractéristiques :

Calories : 260 
Degré d’alcool : ~ 12° 
Proportions : shooter de jägermeister dans un verre de redbull

Informations :

Je vous explique : Jägerbomb signifie « bombe de jager », la bombe est le shooter de jägermeister positionnée dans le verre de redbull, d’où le nom ! Pour l’allusion à la bombe, on peut dire qu’un verre à shooter de jager agit un peu comme une bombe pour votre foie. 😀

Le jägermeister est encore peu connu en France, c’est un alcool (plutôt une liqueur) allemande avec un goût assez particulier. Par contre, le jägerbomb, difficile à trouver en France est beaucoup plus répendus à l’étranger et servis dans les boîtes de nuit ou pubs. 

Le Jägermeister en bref : 
Mot allemand se traduisant par « maître chasseur ». C’est une liqueur à 35% vol faite à partir de plantes médicinales. 

Le Red bull en bref : 
Conçut la première fois en 1987 par Dietrich Mateschitz, elle est aujourd’hui la boisson énergisante la plus célèbre du monde.

Bonus :

David et Émilien s’enfilent quelques jägerbombs tout en conduisant sur la route. Le passager, David, dit :

– Regarde devant, Émilien, c’est un contrôle de Police ! On va prendre une amende et perdre des points pour avoir tant bu au volant. 

– Ne t’inquiète pas, répond Émilien. On va juste se garer et finir de boire, ensuite on prendra les autocollants des bouteilles de jäger et on les colleras sur nos avant-bras. Les bouteilles passeront sous les sièges. 

– Qu’est-ce que tu raconte ?! dit David 

– Juste, laisse-moi parler, ok ? finit Émilien 

Ils finissent les bouteilles de jägermeister en faisant des jagerbomb. Ils cachent les bouteilles sous les sièges et collent les autocollants sur leurs avant-bras. 

Ils atteignent ensuite le contrôle policier. L’officier de Police demande : 

– Avez-vous bu ? 

– Non monsieurs, dit Émilien, on a arrêté depuis 3 semaines avec la méthode des patchs. Regardez nos avant-bras. 

2.5/5 (51 votes)
  •   
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *